Le Ronae Index du Forum Le Ronae
Bienvenue sur l'un des seul rafiot pirate d'Cabestan!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

BG Zulja

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Ronae Index du Forum -> Le Ronae -> Nos récits, nos histoires...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zulja
Equipage

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 3

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 15:38 (2009)    Sujet du message: BG Zulja Répondre en citant

Un nouveau corps s'effondra. D'un regard, Zulja s'assura  que c'était bien un ennemi. Rassurée, elle se retourna pour faire face à son propre adversaire: "elfe de malheur, heureusement que vous prôniez la paix entre les tribus!". Sur ce, d'un geste puissant et précis, elle le coupa en deux.
Malgré un âge relativement avancé pour une trollesse, elle restait bien conservée. Zulja était considérée comme une grande guerrière dans sa tribu. Elle avait donc acquit une épée enchantée qu'elle ne quittait plus depuis longtemps déjà. Zulja n'aimait pas particulièrement se battre, elle préférait observer ses congénères, et tenter de percer les ce qu'ils cachaient. Car tout le monde cache quelque chose. C'était une observatrice. Mais, pour le profond amour qu'elle vouait à sa tribu, elle se battait. Elle se battait contre les elfes. ceux là mêmes, qui, auparavant, étaient des trolls. Les Furie-des-sables n'avaient pas pour habitude de se battre contre les elfes, car ces derniers s'aventuraient peu dans le Désert. "Peut être sont ils là pour Ahn'Quiraj?" pensa Zulja. "Quoi qu'il en soit, ils ne toucheront pas à ma citée!". Seulement ,à ce moment là, un elfe monté tout proche, fit tracer à sa masse une arc de cercle parfaitement horizontal.
C'est comme cela que Zulja mourût: la tête complètement défoncée.
Elle s'écroula dans le sable rouge du sang des morts.

Bien plus tard, elle se réveilla. Elle ne pouvait pas voir son visage, mais ce dernier était complètement torturé: il était parsemé d'horribles cicatrices, de boursouflures et de pus. Mais, à ce moment, Zulja se moquait comme d'une guigne de son abominable face. Elle ne pensait maintenant qu'à deux choses: faire souffrir, et, plus que tout, obéir à la Voix. C'est ainsi que Zulja, aux cotés d'autres mort-vivants montés sur d'effroyables destriers, sema terreur et destruction.
Curieusement, cette armée qui torturait, pillait, brûlait et piétinait tout sur son passage représentait tous les peuples d'Azeroth, comme un portrait du Mal universel, porté par chacun de nous. Tous ces conflits inter-raciaux, de passions on de pouvoir s'étaient effacés pour laisser place à la volonté de la Voix, qui emplissait toutes les pensées.
Mais le pire, c'est qu'au fin fond de l'âme de chaque guerrier, subsistait une minuscule lueur de raison. Cette lueur regardait sans pouvoir rien faire les actes commis par le corps qu'elle emplissait autrefois, elle mémorisait. Elle connaissait la nature de ces atrocités, et se débattait pour y mettre un terme, et reprendre le contrôle.
Mais en vain. La noirceur de la Voix l'emprisonnait.
Quand, enfin, la Voix disparut, lors de la révolte des chevaliers de la mort, Zulja se réveilla.
Mais cette fois ci, ce fut la vrai Zulja qui se réveilla.

Tous les souvenirs  remontèrent alors à la surface, et Zulja se pencha pour vomir. Elle se rappelait tous les détails. Elle avait même tué des siens. Après s'être épanchée, Zulja se ressaisit, elle pensa à la tribu: Qu'était elle devenue? Elle fut tirée de sa réflexion par Mograine, qui envoyait les chevaliers de la mort à Orgrimmar. "Aller à Orgrimmar" pensa t-elle, "voilà ce que je vais faire". Elle alla rejoindre un groupe de perdus, comme elle. Elle ne s'étonna pas de constater que certains d'entre eux ne se souvenaient de rien, ou ne sembaient pas avoir de remords: Leurs sentiments étaient sûrement bien enfouis leur inconscient.
Elle savait ce qui allait les attendre à Orgrimmar. Et ce qu'elle pensait arriva. Malgré les paroles du chef de guerre Thrall, la Horde les rejetait. Zulja, en son for intérieur, soutenait ceux qui crachaient, hurlaient au passage du groupe: il fallait se repentir, car personne ne pouvait être pardonné pour ce qu'il avait fait.

Malgré les temps passé, Zulja gardait son amour pour sa tribu. Elle décida de regagner le Désert. Une fois sur place, elle avisa son armure: "trop voyante",  cracha t-elle, "et trop de mauvais souvenirs". Elle s'en débarrassa.
Zulja imagina alors un stratagème pour entrer dans la cité: se faire passer pour un zombi du sorcier-docteur. Elle jeta donc ses derniers haillons, et se mit en route. Ce faisant, elle ne put que remarquer les grimaces de dégoût affichées par les trolls qu'elle croisait. Arrivée chez le sorcier-docteur, elle lui raconta tout. Cela la soulagea, et, étrangement, le vieux troll réagit très bien: il lui proposa l'hospitalité.
Après quelques semaines à ressasser ses terribles souvenirs, Zulja décida de prendre les choses en main. Deux jours après son arrivée, elle avait découvert sa face défigurée. Elle se sculpta donc un masque troll, inspiré de ceux des sorcier-docteurs. Elle choisit ensuit un kilt et une tunique légers pour se couvrir le corps, qu'elle trouvait toujours correct.  Elle chercha ensuite sa chère épée, et marcha jusqu'à l'endroit où elle était morte. Après s'être recueillie, elle commença à creuser. Enfin, au lever du soleil, Zulja trouva l'épée, et saisit le manche sculpté: elle ne put réprimer un frisson. Elle se sentait enfin elle-même. Malgré tout, elle resterait changée pour toujours : ainsi Zulja décida de quitter sa tribu, même si cela lui déchirait le cœur.
Elle quitta le désert en début d'après-midi.
_________________
Même la pendule cassée est à l'heure deux fois par jour.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 15:38 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Ronae Index du Forum -> Le Ronae -> Nos récits, nos histoires... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.