Le Ronae Index du Forum Le Ronae
Bienvenue sur l'un des seul rafiot pirate d'Cabestan!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Ronae Index du Forum -> Le Ronae -> Nos récits, nos histoires...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Seihre
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 19
Localisation: Par-ci, par-là

MessagePosté le: Lun 20 Juil - 10:53 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Aaah, l'air marin, y'a quand même que ça de vrai au petit matin. Après une soirée passée ailleurs, sûrement à s'occuper d'affaires par-ci et de trucs par-là, Seihre revient à Cabestan. On distingue à peine la vague lueur de l'aube qui frise à l'horizon. Il a toujours aimé ce moment, entre chiens et loups, entre loups et chiens, où on ne sait pas vraiment si on voit les couleurs de ce qui nous entoure, ni même si on voit ce qui nous entoure d'ailleurs. Tout le monde dort, le monde entier a l'air d'être en train de se reposer. Lui, il ne se sent jamais aussi en forme qu'à ce moment là, prêt à retourner chaque arbre de la région si nécessaire.
Enfin, on va se contenter des planches hein, inutile de se lancer dans un projet certes inutile, mais de grande envergure.
Il n'a pas les connaissances pour fabriquer un navire, ça non, mais c'est pas sorcier de savoir si du bois est assez sec ou non, de le déplacer sur plusieurs mètres et de le raboter ensuite.

Il laisse sa chemise de côté, autant profiter de la fraîcheur, tout à l'heure, il aura salement chaud. Secoue les jambes, vraiment confortable ce pantalon bouffant, et le bleu vif, il adore, aussi exagéré qu'il l'envisageait. Ses bottes souples, usées, gardent le tissu bien noué sur ses mollets, avec ça, il ne risque pas de s'emmêler les pieds.

Allez, au boulot.

Pour ceux et celles qui passeraient par là, Seihre semble grandement absorbé dans son travail, il chantonne sans discontinuer ou presque, rythmant les amples aller-retours du rabot. Dans son dos, quelques vieilles traces d'hématomes, qui ne sont pas loin de disparaitre pour de bon, d'autres plus fraîches, mais il n'en souffre pas le moins du monde, ses muscles fins jouent paresseusement sous sa peau et ne lui font pas défaut.

Plus tard, les gobelins et les enchanteurs arriveront. Il fera une pause, le temps de les saluer, tous par leur prénom, de boire un peau d'eau, de discuter avec ceux qui n'ont pas envie de se mettre au travail tout de suite, d'échanger quelques plaisanteries. Puis, si personne ne lui demande rien, il retournera à son rabotage. Sinon, il donnera un coup de main bien sûr, sans rechigner, avec le sourire aux lèvres et le rire à la gorge.
Et jusqu'au zénith passé, travail, travail, travail.
Ensuite, il sera temps d'aller manger.
Ah, Wiley est toujours content de les voir débarquer, surtout que tout ce boulot donne soif, et le soleil en rajoute une couche.
Toujours dans la bonne humeur, Seihre n'hésite donc jamais à rire, se tourner en dérision, voire en ridicule, quand il s'agit d'amener une atmosphère agréable.

Et puis, comme un gros matou au ventre gorgé, il ira se trouver un arbre, un coin d'ombre, parfois la fraîcheur d'une oasis des Tarides, et on ne le verra plus jusqu'au soir. Sieste, affaires à régler, réflexions, qui sait? Personne ne prend la peine de le suivre, il abat un travail considérable et fastidieux, surtout pour les gobelins qui sont loin d'avoir la même allonge que lui, alors personne ne râle.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Juil - 10:53 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Addaa
Equipage

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2009
Messages: 253
Localisation: Partout ou la débauche s'étale comme de la confiture...

MessagePosté le: Lun 20 Juil - 21:02 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

       Petites lumière du jour, qui pointe à peine et s'allume délicatement à l'horizon, pour mourir quand se lève le Soleil. Aux pourtours de nacre, ourlés de violet, qui s'étalent sur la chaleur déjà aride de Cabestan, la ville qui trempe ses pieds brûlants dans les indolents remous de la mer, la mer qui vient s'écraser et mourir contre la berge.

      Et sous ce ciel, sous cette lumière orangée qui s'ébat déjà, Addaa se lève de son pesant et désagréable sommeil pour laisser le vent chaud et léger du matin, glisser dans ses cheveux. Elle s'étire, les membres un peu engourdis, la bouche un peu pâteuse, se frotte les yeux et se penche à la fenêtre de l'auberge, laissant son regard perçant balayer Cabestan, mais d'un regard mêlé de regret et de tristesse. Lentement, elle attrappe ses vêtements, les enfile et jette un regard douloureux sur un coin de la pièce, ou une large couverture est étendue. Elle s'approche, se baisse en promenant sa main sur la couverture qui embaume l'animal. Comme cela, en collant son visage et son nez sur la couverture moelleuse, elle sent presque l'odeur de celui qui à jamais l'avait quitté, il y avait encore peu de temps. Dans sa tête elle voit Brume, le félin aux yeux intelligents, l'animal fier et sage qui n'avait fait que la protéger, mais que son grand âge avait fini par vaincre.


      La chasseresse abandonne finalement le tissu pour se relever et essuyer ses yeux ou perlent des larmes, gouttes de peine juste pour son seul ami, le seul qui l'avait comprise. Un moment elle reste ainsi, puis comme par magie, son visage se recompose en ce masque d'effronterie qui lui va si bien, pour faire flamboyer ses yeux de défit et faire onduler sa longue crinière sur ses épaules. Un besoin d'air soudain, un besoin de sa pipe qu'elle sort de sa poche et allume, une volonté de se rendre utile avant l'ultimatum, avant qu'elle saches que son sursis est terminé et sa survie en danger, et la voilà qui descends les escaliers de chêne de l'auberge, portant à la ceinture les épaisse et longues aiguilles des travailleurs du cuir ainsi que bien d'autre matériel. Elle aussi veux aider à la construction du bateau, même si elle sait qu'elle ne foulera pas son ponton lors du départ, tant espéré de l'équipage, et qu'elle sera alors loin et certainement en difficulté; elle se résigne, elle sait que la mer la mettrait bien plus en danger.

      Elle longe la côte, le pas lent, caressant mais nerveux, foulant l'herbage jaunis et craquant des Tarides, laissant ses bras nus se faire écorcher par les buissons, petite piqûre génante mais agréable et arrive devant la coque grinçante du Ronae. Elle admire le travail recemment fait, la coque qui bientôt sera fonctionnelle, les voiles qui ont besoin d'être recousues à certains des endroits, les canons qui pointent le bout de leur bouche ronde et noire par les meurtriéres, ainsi que l'acharnement des Gobelins à construire la piste d'atterissage et remplir le contrat. Elle longe la coque, regardant un instant un des petits bonshommes verts, qui gratte avec soin les dernières asperritées de la coque, puis remarque l'elfe roux dos à elle.

     Ses longs cheveux rouges, à la teinte violente, semblent lui tomber sur le visage, mais même de dos, l'elfe semble très absorbé par son travail ; il rabote. Il chantonne, d'un rythme mêlé de mélancolie mais vif, et la chasseresse ne peux s'empêcher de faire glisser ses yeux sur les différentes plaies de son dos... Addaa porte sa main au noirâtre cocard qui lui entoure l'oeil, d'un geste instinctif, un geste qu'elle n'explique pas. Un besoin de solidarité, de douleurs partagées ou simplement la peur, la peur de ne pas être préte pour son avenir, un avenir qui charrit les relents du passé...

    Et soudain, une envie de causer, de bavasser comme une vieille humaine l'ennivre et la fait se glisser silencieusement dans le dos du raboteur, caressante comme un coup de vent fraîs.

    


Revenir en haut
Seihre
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 19
Localisation: Par-ci, par-là

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 10:12 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Et ne voilà pas que le rouquin se redresse sans prévenir et se retourne pour lancer un joyeux sourire à Addaa. Peut-être un peu moins absorbé qu'il n'en avait l'air.

Salut, Mam'zelle !

Il lui dédie un clin d'oeil exagéré.
Plutôt grand, mais ce n'est pas ce qu'on remarque en premier chez lui, en dehors de la teinte roux sombre de ses cheveux, non, ce qu'on remarque en premier chez lui, c'est l'harmonie de son corps, des muscles fins, jouant superbement entre eux, un corps entraîné, qui semble d'une souplesse et d'une agilité à toute épreuve, si on avait donné forme elfique à une panthère rousse, elle aurait bien pu lui ressembler.
Et il tape dans l'âge mur, une quarantaine bien tassée aurait dit les humains, qu'il porte avec autant de nonchalance et d'assurance que le reste de sa personne.

Il attrape sa chemise qui traîne par là, s'essuie le visage.

Comment va? Tu fais partie de l'équipage, nan?


Revenir en haut
Ganta
Ancien Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 14:02 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Ganta arrive comme sortant d'une ombre qui n'existait pas et commence à regarder la scène puis elle déclara:

Ouais, elle fait partie de l'équipage... Elle est même matelot...
_________________


Dernière édition par Ganta le Sam 12 Sep - 12:24 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Seihre
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 19
Localisation: Par-ci, par-là

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 14:40 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Seihre secoue la tête en riant.

J'lui doit le respect qui lui est dû, et blablabla.
J'suis au courant.

Comment va, Cap'taine?

Il se frotte tranquillement la gorge avant de s'appuyer sur la planche qu'il rabotait.

Tiens d'ailleurs, j'y pense, tu parlais de qui au juste, dans le message que t'as laissé?

Parce que bon... Il sourit joyeusement. Des plus ou moins ennemis, y'en a partout hein.


Revenir en haut
Ganta
Ancien Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 15:17 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Oui, j'suis d'accord,avec le mousse...

Ganta sourit d'une façon qui tendez presque à croire qu'elle avait un sourire moqueur en voyant l'elfe déblatérer ses conneries...
_________________


Revenir en haut
Seihre
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 19
Localisation: Par-ci, par-là

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 16:42 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Dis donc, Cap'taine, non seulement va falloir que je te paye des oreilles neuves au prochain voile d'hiver, mais faut que j'te rajoute de la mémoire là-dedans.

Il tapote son propre front avec un sourire amusé.

Enfin plus sérieusement, ces fameux Sombréchoppes, qui, ou, quand, comment? Pourquoi tu penses que ça va amener des emmerdes?


Revenir en haut
Ganta
Ancien Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 16:58 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Parce qu'ils viennent me piquer mes matelots... Et que j'aime pas partager...Et que j'aime pas leur chef... M'enfin, il a même douté de mes capacités en tant que Capitaine...

Ganta soupire...

Je veux bien être gentil mais en plus,il recrute sur mon territoire...T'sais, j'ai mis du temps avant qu'ils arrivent les gens pour rentrer dans mon rafiot et lui, il arrive comme une fleur et il commence à recruter...

_________________


Revenir en haut
Seihre
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 19
Localisation: Par-ci, par-là

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 17:04 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Hummm...

Seihre se frotte le menton, d'un bond souple, saute sur la planche et marche d'un bout à l'autre comme s'il était sur la terre ferme.

Et tu veux qu'on fasse quoi à propos de ça, Cap'taine?

Parce que de ce que j'en ai entendu dire moi, c'sont juste des marchands. Auquel cas, tu ferais mieux de faire des ouvertures de contrats avec eux plutôt que de leur mettre sur la tronche. Ca peut rapporter gros d'avoir des gars qui prendront une part de notre marchandise d'office ou presque.

Il fait un grand sourire et se balance d'avant en arrière sur ses pieds.

'Fin j'dis ça, j'dis rien, hein, Cap'taine, c'toi qui vois.


Revenir en haut
Ganta
Ancien Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 17:17 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Marchand avec un bateau et qui veut verser dans la piraterie, des concurrents en gros, hein... Enfin,pour l'instant on fait rien mais on va regarder ça de prêt... C'est comment dire,plus prudent,hein...

_________________


Revenir en haut
Seihre
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 19
Localisation: Par-ci, par-là

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 17:25 (2009)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres. Répondre en citant

Humm...

T'sais qu'j'suis à disposition en cas de besoin, Cap'taine, mes talents avec.


Il exécute une jolie pirouette sur la planche, un saut, hop, hop, il atterrit les deux pieds joints, bombe exagérément le torse les bras levés, aux quatre points cardinaux.

Puis rit tout bas en secouant la tête, attrapant son rabot pour se remettre au travail.

Je laisserai traîner l'oreille en tout cas Cap'taine.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:59 (2017)    Sujet du message: Une journée qui risque de fort de ressembler à d'autres.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Ronae Index du Forum -> Le Ronae -> Nos récits, nos histoires... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.