Le Ronae Index du Forum Le Ronae
Bienvenue sur l'un des seul rafiot pirate d'Cabestan!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[BG] Nelfardon Aube'Soleil

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Ronae Index du Forum -> Le Ronae -> Nos récits, nos histoires...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nelfardon
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2010
Messages: 68
Localisation: Là où souffle un vent soporifique.

MessagePosté le: Jeu 17 Juin - 07:10 (2010)    Sujet du message: [BG] Nelfardon Aube'Soleil Répondre en citant

*sort un parchemin et une plume, trempe la plume dans l'encrier, et écrit.. *


Dans une maison, dans la forêt d'Elwynn, un enfant est né, une cicatrise traversant son nombril était clairement visible. Un bébé humain qui fût batisé : Darion Jonathan Orgold, fils de Darend et Wallkyries Orgold, un guerrier et une démoniste.


Darion atteint les 5 ans, son père, depuis son plus jeune âge lui enseigne l'art du maniement d'armes,
il est plutot doué avec les épées, haches et masses, lourde ou légère. Même s'il n'a que 5 ans, on peut déjà remarquer une certaine agilité dans ces mouvements, quant à sa mère, elle ne s'occupait pas de lui, toujours absente personne ne savait où elle partait, et ne revenait que quelques mois plus tard.. Darion n'avait pas de mère pour lui.
Maniant aussi bien que son père les armes après quelques mois d'entrainement, Darend décide, et contre l'avis de son fils afin d'améliorer son niveau, de le confier a une école de guerrier, dans la vieille ville d'Hurlevent, afin de transformer en guerrier son fils, dès son plus jeune age, comme le souhaitait son père : « Mon fils sera un Guerrier, le portrait craché de la personne que je suis, il me surpassera et j'aurais formé l'héritier de mes rêves. »
Darion tirait, son père ne lachait pas son bras : « Père ! Père ! Je ne veux pas y aller, tu me fais mal !
_ Darend: Tu iras, que tu le veuilles ou non !  »
Darion a alors tiré l'épée à la ceinture de son père, et pointé celui-ci vers lui, fixant courageusement les yeux de son père.
Darend s'est résigné finalement, en voyant son fils réagir ainsi, il l'emmena alors à la Cathédrale d'Hurlevent et confier à leur soins, Darion n'a montré aucun signe d'objection.


Darion a maintenant 10ans, il a obtenu une foi inébranlable en la Lumière, fouillant la bibliothèque, notamment sur les enseignements d'Uther, que lui conseillait les Paladins locaux, Ils avaient remarqués le jeune talent de Darion, déjà manifestant certains talents de leurs confrères.
«  Darion : Je défendrai ma patrie, le peuple, même au péril de ma vie ! Deviendrai un guerrier de la Lumière et imprègnera les terres de sa divine puissance ! »
Les Paladins avaient jugé le moment venu... Mais venu à quoi ? Ils savaient que Darion portait une marque de naissance, il le prenait à l'écart des autres disciples, l'enseignait sérieusement et pratiquement sans relâche..
Un Paladin du nom de Santô Wholiged est entré dans la Cathédrale et aperçut le jeune garçon :
«  Jeune homme, je me nomme Santô Wholiged, de l'Ordre de la Vertu Oubliée. Et toi, qui es-tu ?
_Darion : Je me nomme Darion Jonathan Orgold, Apprenti Paladin ! J'espère en devenir un graaand un jour ! .
_Santô : Viens avec moi, tu apprendras ce qu'est vraiment un Paladin, et en deviendra un, tu défendras par la suite ce que tu juges bon, par la Lumière ! »
Darion accepta, et partît avec lui.
Santô présenta à Darion une humaine du nom d'Evanthya Dovranor, une paladine doté d'une grande sagesse.
« Filston, je te présente Evanthya Dovranor, elle se chargera de ton enseignement pendant les années futures.
_Darion : Bonjour Dame, mes respects.. Je ferais de mon mieux pour que vous soyez tous fier de moi ! »
Darion commença donc son périple au coté de son mentor.
_________________
Il ne montre jamais ces émotions,
Quelque soit la situation,
Il doit toujours faire passer la mission avant tout,
Et retenir ces larmes.


Dernière édition par Nelfardon le Mer 1 Sep - 16:31 (2010); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Juin - 07:10 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nelfardon
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2010
Messages: 68
Localisation: Là où souffle un vent soporifique.

MessagePosté le: Jeu 17 Juin - 07:12 (2010)    Sujet du message: [BG] Nelfardon Aube'Soleil Répondre en citant

5 ans son passé depuis le commencement de l'enseignement de Darion.
Il égalise déjà son mentor, à la plus grande surprise de son mentor, Evanthya décide donc de l'emmener aux Maleterres de l'Ouest, afin d'aider les forces locaux de l'invasion morte-vivantes de la région.
«  Evanthya : Filston, regarde ces terres, souillée par le Fléau mort-vivant, un jour cet endroit retrouvera sa beauté d'antan, et le mal sera expulsé pour de bon de notre monde, pour cela, le monde a besoin de nous, de la Lumière, et de toutes les personnes refusant de voir notre monde plonger dans les Ténèbres, dans la guerre, hurlant de tristesse, implorant le monde d'une paix et d'une joie de vivre éternelle.
_Darion : Je comprend, je veux moi aussi me battre pour ce monde.. mais aussi pour protéger les miens ! »
Ils continuèrent leurs routes vers le campement le plus proche, les environs semblaient calme.. Trop calme. C'est alors qu'en traversant un village en ruine, ils se font encerclés par des morts-vivants, en quelques secondes.. il en venait de tous les cotés, une bonne vingtaine.
« Filston ! Dégaine ta lame, prie la Lumière et elle nous protégeras, comme je te l'ai appris, demande lui son aide ! »
Ils implorent la Lumière en même temps, avec les mêmes mots..
Lumière ! Entend ma prière !
Donne nous la force de libérer ces âmes du mal !
Permet nous d'utiliser ton jugement afin de répandre ta bienveillance !
Prête nous ta puissance !


Ils se retrouvent entourés, englobé d'une Lumière, nourrissant leurs lames et leurs courages face à ces horreurs.
Un combat rude et acharné commence, durant des heures, en effet, d'autres morts-vivants rappliquent sans cesse, réduisant l'espérance de survie des deux Paladins, la fatigue les gagnaient et le jeune Darion était épuisé, repoussant ces limites.
« Darion : Maitre Evanthya, j'en peux plus..
_Evanthya : Tiens bon filston, il y a une rivière un peu plus loin, on la voit au loin, essayons d'y aller et laissons nous emporter par le courant ! Nous atteigneront les cotes d'Austrivage après quelques heures à la dérive. »
Ils combattent donc, traversant la rafale de morts vers la rivière, usant leurs dernières forces afin de sauver leurs vies.


Mais.. Les morts-vivants les attendaient.. bloquant la direction à la rivière, juste au bord. Evanthya se fait mordre au cou, aux jambes et tombe sous le poid des saletés, se débâtant et lâchant son arme, le sang coulant par la suite. «  Darion : Evanthya ! Non ! Tiens bon ! »
Darion, voyant son mentor en danger, mourrante, épuisée.. il se fait à son tour mordre et s'écroule sous le poids de ces morts-vivants..
Cependant.. La cicatrise au nombril de Darion se mit à crépiter, ces larmes et réfusant de mourir ici, avec son mentor.. Un second souffle l'emplit, la Lumière éclaircissant le corps du jeune Darion, repousse les morts-vivants alentours, y comprit ceux qui étouffaient Evanthya.
La menace repars à l'attaque, se jetant sur Darion qui protégeait son mentor.. La marque de Darion se met alors à s'embraser, et inonde son porteur de Lumière, jusqu'à sa lame, ces yeux bleux changeant en blanc pur, des veines apparaissant sur le contours des yeux ainsi que sur les joues, et par la suite, un léger cercle lumineux tournoyant au sol autour des pieds de l'enfant, des ailes se matérialisant derrière son dos. Il repousse les saletés qui les avaient agressés, jusqu'au dernier, déchainant la Lumière afin de les extermiter.
Après ce long combat, il marche lentement vers Evanthya, l'éxaminant, elle respire encore, visiblement sa vie n'étant pas en danger, il panse ces blessures avant de dissiper la Lumière l'englobant, ainsi que toutes formes, dans l'air, et fini par s'écrouler sur son mentor, sa respiration très faible, proche de la mort, le contrecoup étant fatal pour le jeune garçon.
Evanthya se réveille en sentant le jeune Paladin s'écrouler sur elle, elle entoure ces bras autour de lui, le soulevant, elle se glisse dans la rivière, faisant la planche et se laisse emporter par le courant, les larmes aux yeux, elle pleure. «  Pardon.. filston.. »
Ils arrivent derrière des rochers, sur les cotes d'Austrivage, Evanthya dépose l'enfant sur le sol, elle écoute sa respiration, il rend son dernier souffle..
« Pardon filston.. Tu.. J'ai été faible, je n'ai pas sue te protéger.. »
Elle retire alors la cuirasse du jeune, regardant sa marque, elle était toute blanche, brulante au toucher.
Elle se penche vers le visage de Darion, et souffle ces derniers mots avant..
« Prend, c'est mon ultime cadeau..Tu m'as rendue heureuse, fière de toi, ton chemin ne s'achève pas ici, mais pour moi.. Si.. »
Avant d'offrir sa vie pour son disciple !


Elle pose ces deux mains sur la cicatrise de Darion, soufflant cette prière :


Lumière, entend ma prière,
Cette enfant s'est battu pour sauver nos vies,
Il a utilisé le don que tu lui a conféré,
Il a sacrifié sa vie en libérant cette force que tu lui a céder.
Laisse moi lui offrir ma vie, afin que cette force soit utilisée là où elle aurait dû,
Laisse moi.. Lui ouvrir la voie vers le destin qui l'attend.


Une Lumière entoure ces deux humains, elle semble regagner le corps du jeune homme, et éclate autour d'eux, un souffle lumineux se dispersant dans l'air..
Elle prend ensuite entre ces deux mains, la main droite du jeune homme, une fine Lumière jaune jaillît, insufflant sa vie vers le garçon, elle s'écroule au sol.. Morte, des larmes coulantes de ces yeux, le sourire aux lèvres.
Une douce pluie commence à tomber, le ciel qui pleure..
Quelques minutes s'écoulent, les rayons du soleil commencent à percer les nuages, touchant l'enfant, il se reveille, toutefois il n'arrive pas à ouvrir les yeux. Il cherche des mains, glissant sur le sol, et touche le corps de son mentor. « Evanthya, est-ce toi ? Répond.. »
Il approche son oreille vers la poitrine de l'humaine, n'entendant aucun battement de coeur.. Il commence à sangloter, et a laisser perler des larmes le long de ces joues, déjà tremper par la pluie, la tête sur la poitrine d'Evanthya, détruit par la mort de son mentor, qu'il considérait comme sa seconde mère. Il s'endort, épuisé. La pluie s'arrête, un rayon de soleil atteignant le visage d'Evanthya, les larmes brillantes, reflété par la lumière du soleil.
« Par ici, c'est derrière ces rochers que la lumière s'est manifestée ! »
Les gardes d'Austrivage trouvent l'enfant et l'humaine, morte. L'un prend délicatement l'enfant sur ces épaules, sans le réveiller, et un autre porte de la même manière l'humaine.


Un doux vent souffle derrière eux, semblant balayer les durs évènements passés..
_________________
Il ne montre jamais ces émotions,
Quelque soit la situation,
Il doit toujours faire passer la mission avant tout,
Et retenir ces larmes.


Dernière édition par Nelfardon le Mer 1 Sep - 16:37 (2010); édité 3 fois
Revenir en haut
Nelfardon
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2010
Messages: 68
Localisation: Là où souffle un vent soporifique.

MessagePosté le: Jeu 17 Juin - 07:14 (2010)    Sujet du message: [BG] Nelfardon Aube'Soleil Répondre en citant

Le lendemain, l'enfant assiste à l'enterrement de son mentor, au cimetière d'Austrivage. Le visage baissé, caché par sa grosse capuche, yeux fermés, bras croisé cacher dans les longues manches de sa robe noire. Il ne verse aucunes larmes. A la fin, il se retourne et marche vers le ponton, la tête penché vers la mer. Une voix faible, féminine souffle à son oreille, d'un ton doux et sage, comme son mentor : « Filston, pardonne moi.. »
Il laisse une larme s'échappée, et l'efface d'un revers de manche, et se dirige vers sa chambre, où il enfile son armure et équipe son épée.
Il se dirige vers les Griffons où un nain l'attendait.
« Hé, jeune garçon, il est temps de t'emmener à Hurlevent. »
Ils embarquent donc sur un griffon et vole droit vers la citée des Humains en Elwynn.


La nuit tombe, ils arrivent à destination.
« voilà jeune garçon, au plaisir de te revoir, bonne chance ! » Il repars à dos de griffon …




Darion récupère son cheval, et se dirige vers la maison au camp de Bucheron du Val d'Est, là où il est né, là où son père habite.


Darend était assis sur une marche au pallier de la porte.
«  Je t'attendais, mon fils..
_ Darion : Père je suis av'..
_ Darend : Aveugle. Je sais.. »
Ils entrent dans la maison, et commencent à dîner, dans le silence.


Après avoir fini de manger, son père dit : « Viens mon fils, je t'ai préparé ta chambre. »
Darion se couche. « Père, il faut que je te parle..
_Darend : Demain, il faut que tu dormes, tu es épuisé mon fils. »


Il s'endort donc. La nuit passe.. Et les deux hommes se réveillent au ''Cocorico '' du coq, au bon matin.
Darion se lève, et rejoins son père, déjà réveillé, assis en face de la cheminée, il remarque Darion, ces oreilles étaient étrangement devenu pointues, légèrement plus grande.
« Mon fils, as-tu remarqué.. tes oreilles ? »
Darion joint aussi-tôt ces mains à ces oreilles, et hausse les sourcils, puis s'exclame : « Qu'est-ce que j'ai ?! Il m'arrive quoi ?!  Père ! »
Son père n'est pas plus étonné que ça, et parle à son fils :


« Darion, ton corps change depuis que tu as éveillé ce qui sommeillait en toi, ta mère est une semi-elfe, néanmoins je sais que ceci n'explique pas cela, notre monde rescelle bien des mystères, mais peut être que cela t'aidera à te sentir mieux, je crois que tu te transforme en Sindo'rei, peu à peu tu n'auras plus rien d'un corps humain, mais tu ressembleras comme deux gouttes d'eau à un enfant elfe de ton âge.. De plus, ils vivent plus longtemps que nous, mais bon, ça je ne sais pas si cela sera de même pour toi, étant d'origine humaine..
Darion : Mais.. Pourquoi ? 
Darend : Je ne sais pas, mon fils.. Tu sais, la vie a ces raisons que la raison ignore.. c'est un mystère que tu découvriras surement par toi-même, d'ailleurs, les réponses à tes questions que tu te poses surement, il n'y a que toi qui aura les clés pour en avoir les réponses.
Darion : Je.. je pourrais toujours vivre ici hein ? Je sais que les elfes sont les ennemis de l'Alliance, je veux défendre notre peuple comme je l'ai juré ! »
Il ne répond pas, cependant on pouvait voir qu'il dégageait un air négatif suite à cette question.


6 mois s'écoulent, Darion est complètement transformé en haut-elfe. Caché dans cette maison durant tout ce temps à l'abris des regards indiscret, son père ne voulant pas que son fils soit en danger, quel qu'il soit.


« Darion, fait tes affaires et descend en bas ! »
Il s'éxécute, et rejoins son père en bas.
« Père ? On s'en va ?
Darend : Moi non, toi oui..
Darion : J'ai peur de ne pas comprendre.. Explique toi Père.
Darend : Il est temps pour toi de voyager vers les terres elfiques, là bas, tu rencontreras d'autres elfes et commencera ta nouvelle vie. Tu arboreras le nom de Nelfardon Aube'Soleil et suivra  le destin qui t'es reservé. »
Darion, enfin.. Nelfardon, baisse la tête et acquiesce lentement.
« Ton cheval est prêt, j'ai également confectionné pour toi une autre cuirasse pour ton cheval, aux couleurs des Chevaliers de Sang, des fanatiques sois-disant contrôlant la Lumière.. Il faudra que tu joues le jeu, et ensuite après t'être adapté de la manière qui t'es libre d'adopter,
vivre comme tes semblables.
Tu dois donc te rendre à Lune d'Argent et mener ta vie, ton nouveau destin que t'a accordé la Lumière.. »
Nelfardon sort, ayant bien grandi depuis son ''retour à la maison''. Il attache ces affaires à l'arrière de son cheval, et chevauche.
Il ouvre enfin ces yeux, d'un blanc pur, les pupilles difficilement voyant, une faible aura s'en dégageant, et regarde son père.
« Dit moi Père, est-ce qu'un jour, nous nous retrouverons ?
Darend: Je ne sais pas mon fils, mais je l'espère.. »


Il hoche lentement la tête, et penche la tête droit devant lui, et une dernière fois vers Hurlevent, légèrement voyant de là ou ils sont, et referme les yeux après avoir ressentit une douleur. Il a néanmoins durant sa période d'aveuglement, développer une ouïe surdéveloppée, capable de se déplacer comme une personne normale, par le son. Cela compense son manque de vue, sans cela il serait énormément handicapé.
Il voyage vers Lune d'Argent donc..
Pendant son temps, il essaie de rester les yeux ouvert pendant le trajet.
Il a des veines qui apparaissent, d'abord le contour des yeux, commençant sérieusement à le faire souffrir, mais étant très têtu, il continue, et cette fois les veines se prolongent sur les joues, plusieurs veines saillantes, choquante, relevant la peau.
Il pose ces mains sur ces yeux, les refermant, et il comprend son avantage, voyant plus loin, plus nettement, mais sa faiblesse, la courte période de vue avant de souffrir.
Les veines disparaissent après une longue et douloureuse heure.


Quelques jours se sont écoulés, et il arrive enfin aux portes de la citée des elfes, Lune d'Argent.
Il y pénètre, et rencontre aussi-tôt un elfe, Sigirïth, celui-ci l'interpelle. Nelfardon ne sachant parler que le Commun, ne peut faire autrement..
« Sig' : [Thalassien] Hé, vous !
_ Nel' : [Commun] Pardon, je ne comprend pas ? »
Sigirïth reste un instant immobile, étonné, il finit par sourire et à l'accueillir chez lui, il lui apprend le Thalassien et la langue reliant toutes les races de la Horde, l'Orc.


7 autres années sont passés, Nelfardon a aujourd'hui 22 ans (Humain donc) et maîtrise les deux langues que lui a enseigné Sigirïth. Devenu les meilleurs amis, comme les deux doigts de la main, ils ne font plus rien en étant séparé de l'autre.


Un jour, après avoir fait une longue marche, avec un Ordre qu'ils fondèrent ensemble « Les Frontaliers » ayant pour but d'aider les citoyens contre des menaces en tout genre. Finisse par rejoindre les rangs de la Croisade d'Argent, sous les ordres des Saccages-Soleil, composé des alliés de la Horde, ils ont donc dissous l'Ordre.
Après la guerre, ils regagnent la citée des elfes, ensemble, engagé dans la garde. Nelfardon ayant marre de servir les ennemis de sa famille, Et Sigirïth pour des raisons que j'ignore.. Décident de partir dans les Tarides, à Cabestan dans le but de changer d'air, et de former, voir rejoindre un équipage marin.
Une fois arrivé, Sigirïth annonce à Nel' qu'il comptait plus précisément rejoindre un navire Pirate, le Ronae qu'il avait entendu parler d'on ne sait où..


Après avoir rencontré deux membres de cette équipage, Eliaris et Noriana, et par la suite, l'ensemble de l'équipage, rejoignent le navire, et finisse par en faire parti.


Quelques mois plus tard, Nelfardon apprend la mort de Sigirïth.. Tué par sa soeur suite à une sois-disante vengeance.. Cela ne sert à rien de dire à quel point il était triste de perdre un autre ami qui l'avait aidé à s'adapter à sa nouvelle vie..
Aujourd'hui, il vit sa vie de pirate pleinement, sa dernière famille qu'il a juré de défendre de toutes ces forces. Hors de toutes ces obligations.. Libre de mener sa vie comme il l'entend, sans devoir tué ces anciens alliés de l'Alliance pour la Horde, ce qu'il voulait.


Il souffle ces mots.. en repensant à son passé et à ces pertes..


J'ai les ailes qui s'déploient plus,
Et le pouls qui ne bats plus,
Depuis que vous n'êtes plus,
Aussi heureux qu'au début !
Le poids de ces souvenirs,
Est devenu trop lourd..


Il se rattache à sa nouvelle famille, le Ronae, sans se détourner de son but, savoir ce qui le rend si mystérieux, savoir ce qu'il est, savoir ce que c'est.. cette cicatrise qu'il a depuis la naissance et savoir ce que c'est, ces yeux..

( Petite parenthèse, je précise que cette histoire n'a pas été inventée et appliquée du jour au lendemain, cela s'est vraiment passé du tout du long de la création du personnage, bien sur il a pas été créé il y a 22 ans hein :p Mais tout s'est vraiment passé en évènement RP ^^ )

*range sa plume, laisse le parchemin sur le bureau, et va se coucher.. *
_________________
Il ne montre jamais ces émotions,
Quelque soit la situation,
Il doit toujours faire passer la mission avant tout,
Et retenir ces larmes.


Dernière édition par Nelfardon le Mer 1 Sep - 16:45 (2010); édité 4 fois
Revenir en haut
Telrander
Touriste

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2010
Messages: 1
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu 17 Juin - 20:16 (2010)    Sujet du message: [BG] Nelfardon Aube'Soleil Répondre en citant

Sérieusement....J'adore !
_________________
W.Damien


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:27 (2017)    Sujet du message: [BG] Nelfardon Aube'Soleil

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Ronae Index du Forum -> Le Ronae -> Nos récits, nos histoires... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.